Orange

0
1684

Le coup de cœur du mois

On connait bien ce fruit qui jonche les rues de la capitale en pareille période. Les étalages font une belle concurrence de présentation de ce fruit succulent. Juteux à souhait et pleinement disponible, l’orange made in Côte d’Ivoire est là.

Verte, orange, jaune, tachetée, lisse et même rugueuse, elles sont toutes juteuses et délicieuses.

Antioxydants, source de vitamine C, anti cholestérol, bon pour la peau, les vertus de ce fruit ne sont plus à démontrer.

Ne vous retenez surtout pas, c’est le bon moment pour en faire une peine réserve dans nos organismes.

 

 COCKTAIL D’ORANGE AU CORROSSOL ET PASSION 

Ce cocktail explosif vous revigore pour une journée de punch.

Mixez la chair d’un gros corossol mûr, y ajouter deux verre d’eau et le filtrer. Ajouter au jus ainsi obtenu le jus de 5 oranges et un verre de jus de corossol nature. Rajuster juste un peu le sucre selon les goûts et servir frais (le jus ne doit être ni trop lord, ni trop léger).

A consommer de préférence sous 24 heures maximum


D’où nous vient l’orange ?

L’oranger est originaire du sud-est de l’Asie, mais on ne sait pas quand exactement il a été domestiqué. A l’origine, il servait à la médecine.

Aujourd’hui, l’oranger est l’arbre fruitier le plus cultivé dans le monde. Jusque dans les années 1920, son fruit était surtout consommé à l’état frais. Puis, son jus riche en vitamine C a pris le dessus.

Comment produit-on l’orange en Côte d’Ivoire ?

En côte d’Ivoire, l’orange fait partie des agrumes. Filière largement dominée par le secteur informel, la production d’agrumes en Côte d’Ivoire est cependant dynamique. En dehors des oranges et du citron, le pays produit également un certain nombre de variétés destinées à la production d’essences de parfum et d’huiles essentielles.

On regroupe sous le vocable « agrumes » un certain nombre d’espèces appartenant à la famille des rutacées. Leurs fruits peuvent être consommés comme desserts ou servir à la confection de jus. L’écorce de ces fruits peut aussi servir à la production d’huiles essentielles et d’essences de parfum.

Les quantités d’agrumes produites sont difficiles à estimer, car la majeure partie de la production est commercialisée suivant des filières informelles. Les seuls chiffres disponibles sont ceux relatifs aux quantités usinées pour la production d’essence. La Côte d’Ivoire possède environ 5.000 ha d’agrumes en culture pure.

L’oranger est associé à d’autres cultures ou utilisés comme ombrage dans les villages et les centres urbains. Il existe rarement des champs d’orangers en un seul tenant.

Pourquoi consommer l’orange ?

  • La disponibilité et le prix : consommer l’orange maintenant parce qu’il y en a des tonnes et que le prix est bon.
JANV FEV MAR AVR MAI JUIN JUIL AOU SEPT OCT NOV DEC
                                                                        

       Disponibilité faible

      Disponibilité moyenne

       Disponibilité forte

  • Le goût: En cette période, les oranges sont délicieuses, juteuse à souhait. On peut en faire des jus nature à profusion.
  • Source de bien être : Oui, surtout ça, vitamine C à profusion, bonne charge d’antioxydants, pourquoi s’en privé ?
  • Pour se désaltérer sainement : Oui pour simplement se désaltérer de la chaleur de manière agréable et utile.

Où trouve-t-on l’orange et à combien ?

En ce moment, on dira partout. Au coin de la rue, au supermarché, dans des charrettes, l’orange est là. Présente également sur les tables à manger en desserts et/ou en jus. La production est absorbée par le marché local. En basse période, on note des importations depuis le Ghana. D’autres types d’oranges provenant du Maroc, et de l’Europe pour un marché de niche existe.

En gros, l’orange est disponible sur les grands marchés, marché gourou, le marché poto poto (dans l’arrière de l’ancienne gare routière), le marché du nouveau goudron (yopougon), etc.

Désignations Prix de gros au kg Prix de détail au kg
Min Max Min Max
Adjamé 90 150 200 250
Yopougon 90 150 200 250
Autres marchés 200 250
Supermarchés 250 250

Les prix de l’orange au 30 Mai 2017

En gros, l’orange est disponible dans les grands marchés d’adjamé, de yopougon et dans Les gares. Il se vend par lot de 3 à 4 à 100 FCFA selon les calibres. Il se vend également en gros par filet de 3000 à 5000 selon les calibres.

Comment bien choisir et conserver nos oranges?

En cette période, l’orange verte à peau rugueuse, l’orange jaune oranger, avec ou sans petits points noirs et/ou à la peau très lisse et très fine sont toutes délicieuses et juteuses.

L’orange se conserve à l’air ambiant et/ou au frais selon le niveau de maturité. Transformée en jus nature, il se déguste en 24 heures maximum.

Comment bien manger les oranges ?

En dehors de la peau, tout se mange dans l’orange, les fibres et le jus.

Investir dans L’orange ?

Absolument, l’importation des oranges montrent bien qu’il Y a une demande insatisfaite. Cependant certains facteurs climatiques sont à prendre en compte. En effet, des systèmes avancés tel que l’irrigation pourrait être la clé pour une production en contre saison.

PARTAGER
Article précédentGOMBO
Article suivantPIMENT