Barrage hydro-électrique de Soubré : Le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly met en service le premier groupe de production

0
259

Le Premier Ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly a effectué le vendredi 30 juin 2017, une visite de chantier du barrage hydroélectrique de Soubré et procédé à la mise en service du premier groupe de production d’électricité qui vise à permettre à la Côte d’Ivoire de produire une électricité de qualité à un coût compétitif et de faire face à la croissante consommation nationale.

« En vue de satisfaire cette forte et croissante demande, au taux de 10% par an en moyenne, le gouvernement a entrepris d’importants investissements pour l’augmentation de la capacité de production énergétique nationale. Ainsi, d’une capacité actuelle de 1924 mégawatts (MW), la Côte d’Ivoire envisage de passer à 3000 MW en 2018 pour atteindre 4000 MW à l’horizon 2020 », a expliqué le premier ministre Gon Coulibaly.

Pour le chef du gouvernement, cette infrastructure résulte d’un engagement pris par le Président de la République Alassane Ouattara lors de la campagne de son premier mandat. Et de le citer : « Nous ne disposerons d’une électricité bon marché que si nous mettons en valeur nos ressources hydroélectrique. C’est pourquoi, dès que possible, nous lancerons la réalisation du barrage de Soubré qui permettra de disposer de ressources en eau abondantes et régulièrement disponibles dont notre nouvelle agriculture et d’autres secteurs d’activités économiques ont besoin… », a-t-il indiqué.

Selon Amadou Gon, « Il s’agit de mettre à la disposition de nos ménages et de nos industries, une énergie fiable, de bonne qualité, abondante, équitablement répartie sur l’ensemble du territoire national. L’enjeu est également de desservir certains pays voisins de la sous-région, à travers l’interconnexion de nos réseaux ». Et d’ajouter que le gouvernement explore aussi les nouvelles sources de production que sont le solaire et la biomasse.

« Au-delà de la fourniture d’une électricité de qualité et compétitive, ce projet structurant devrait contribuer à améliorer notre agriculture pour renforcer sa productivité tant pour les produits vivriers que pour les produits halieutiques », a ajouté le Premier Ministre qui annonce la livraison de cet ouvrage dans le courant du mois d’octobre 2017.

Le barrage hydroélectrique de Soubré comprend au total 4 groupes (3 groupes de 90 MW et 1 groupe de 5 MW), avec une puissance installée de 275 MW qui va permettre, in fine, de relever le niveau de l’hydroélectricité en Côte d’Ivoire et de faire face à l’évolution croissante de la consommation nationale.
Le coût global de l’ouvrage est estimé à 331 milliards de F CFA dont 239 milliards de F CFA financés par Eximbank de Chine et 92 milliards de F CFA comme contribution de la partie ivoirienne.

 

Voir le reportage vidéo sur notre chaîne YouTube