AUBERGINE N’DROWA

0
3862

 

  • Description succincte

Sous forme ovale, ronde, de couleur rouge, jaunâtre ou blanche, le N’drowa est un des légumes les plus couramment utilisé dans l’alimentation des ivoiriens. Il existe principalement deux espèces de n’drowa cultivées en Côte d’Ivoire. Les espèces Solanum aethiopicum (de forme ronde avec les extremité aplaties) et Solanum macrocarpon (de forme ovale).

En Côte d’Ivoire, les fruits et les feuilles de toutes ces espèces sont consommés. Bien adaptée aux climats tropicaux, l’aubergine se cultive partout dans le pays.  L’Aubergine sort abondamment en début de saison pluvieuse, pour redevenir rare lorsque les pluies s’installent abondement et refait surface à partir de juillet jusqu’en septembre.

Les prix du n’drowa et ses produits assimilés tels que le gnangnan, qui étaient relativement haut le mois de juin, devrait donc progressivement être plus accessible à partir du mois de juillet.

  • <u
Désignations Prix de gros au kg Prix qui revient le plus souvent
Min Max
Adjamé 450 700 600
Autres marchés 500 800

Les prix au consommateur de L’AUBERGINE

  • Bénéfice santé

L’aubergine se situerait  parmi les légumes les moins caloriques. De sa richesse en eau (92 %), l’aubergine tire une abondance remarquable de minéraux. Outre la quantité intéressante de magnésium et de zinc qu’elle apporte, elle a l’avantage d’être diurétique grâce à sa forte teneur en potassium. Elle améliore le transit par sa richesse en fibres.
L’aubergine est considérée comme ayant un potentiel antioxydant élevé.
Les antioxydants sont des composés qui protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. Ces derniers sont des molécules très réactives qui seraient impliquées dans le développement des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement.

Nutriments les plus importants

Manganèse. L’aubergine est une source de manganèse pour l’homme et la femme. Le manganèse agit comme cofacteur de plusieurs enzymes qui facilitent une douzaine de différents processus métaboliques. Il participe également à la prévention des dommages causés par les radicaux libres.

Cuivre. L’aubergine est une source de cuivre. En tant que constituant de plusieurs enzymes, le cuivre est nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène (protéine servant à la structure et à la réparation des tissus) dans l’organisme. Plusieurs enzymes contenant du cuivre contribuent également à la défense du corps contre les radicaux libres.

Vitamine B1. L’aubergine bouillie est une source de vitamine B1. Appelée aussi thiamine, la vitamine B1 fait partie d’un  coenzyme  nécessaire à la production d’énergie principalement à partir des glucides que nous ingérons. Elle participe aussi à la transmission de l’influx nerveux et favorise une croissance normale.

Vitamine B6. L’aubergine bouillie est une source de vitamine B6.  Aussi appelée pyridoxine, la vitamine B6 fait partie de coenzymes qui participent au métabolisme des protéines et des acides gras ainsi qu’à la synthèse (fabrication) des neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux). Elle contribue également à la fabrication des globules rouges et leur permet de transporter davantage d’oxygène. La pyridoxine est aussi nécessaire à la transformation du  glycogène en glucose et elle collabore au bon fonctionnement du système immunitaire. Cette vitamine joue enfin un rôle dans la formation de certaines composantes des cellules nerveuses et dans la modulation de récepteurs hormonaux.

 

L’aubergine se cultive partout en Côte d’Ivoire. Les marchés d’Abidjan sont généralement approvisionnés depuis le centre-ouest du pays (Daloa, Issia, divo, ouragahio, gagnoa, bouaflé, etc.). Principalement cultivé par les femmes en culture intercalaire ou sur de petites surfaces, comme la plupart des produits vivriers, le n’drawa est souvent confronté à des pertes post-récolte du fait du faible accès au marché.

  • Saisonnalité

Le n’drowa est disponible toute l’année en quantité variable selon la saisonnalité

JANV FEV MAR AVR MAI JUIN JUIL AOUT SEPT OCT NOV DEC

Saisonnalité de l’aubergine n’drowa

Disponibilité faible
Disponibilité moyenne
Disponibilité forte
  • Recette de cuisine

Akpessi à igname

Ingrédients pour la préparation de l’akpessi à l’igname pour 5 personnes :

Coût :

  • Une igname : 500 FCFA
  • Six n’drowas(aubergines africaines) : 200 FCFA
  • Une tomatefraîche : 100 FCFA
  • Un oignon: 100 FCFA
  • Poisson sardine séché appelé « mangne » en poudre: 100 FCFA
  • crevette séché en poudre : 100 FCFA
  • Une cuillèrée à café de concentré de tomate : 100 FCFA
  • Un piment rougefrais : 50 FCFA
  • 1/4 l d`huilerouge ou de palme :200 FCFA
  • Du sel : 25 FCFA
  • TOTAL : 1475

Préparation

  • Enlever la peau et couper votre igname en morceaux
  • Faire cuire les morceaux d’igname dans une casserole, dans de l’eau salée (15 à 20 mn). Vérifier la cuisson en piquant les morceaux d’igname avec un couteau
  • Pendant ce temps, dans une autre casserole, faire cuire à point, vos n’drowas à l’eau (20 à 30 mn)
  • Rajouter la tomate fraiche en y faisant de petites entailles pour faciliter plus tard l’enlèvement de la peau
  • Égoutter les légumes cuits et enlever la peau de la tomate
  • Écraser l’ail, la moitié de l’oignon, réserver
  • Écraser le piment, les n’drowas et la tomate, puis réserver
  • Dans une casserole, faire revenir l’ail, la tomate concentrée et l’oignon écrasé pendant 5mn.
  • Rajouter la pâte de tomate et la pâte de n’drowa (réservée auparavant), 10 cl d’eau et l’autre moitié de votre oignon coupé en lamelle.
  • saler à votre goût.