L’igname pour bien se nourrir… et pour se soigner !

0
685

On s’achemine allègrement vers la fin du mois de mars. Et parmi les produits de saisons, il y a l’igname. C’est le moment de la mettre à toutes les sauces. Pourquoi ? Pour cette bonne raison : outre sa richesse en éléments nutritionnels, l’igname possède de multiples vertus dans le domaine sanitaire. Son usage en médecine traditionnelle chinoise, dateraient de plus de 2 000 ans. C’est dire…

Beaucoup de vitamines et minéraux indispensables à notre santé sont présents dans l’igname. Citons-en quelques-uns : les vitamines du groupe B (B1, nécessaire au bon fonctionnement du système nerveux) ; B6 (qui permet de bien assimiler les lipides et les acides aminés) ; la vitamine C ; le potassium, (qui participe notamment au bon fonctionnement du cœur et des reins) ; le phosphore ( qui joue un grand rôle dans l’assimilation du calcium) ; le manganèse (qui aide à synthétiser les vitamines B1 et E); le fer (qui transporte l’oxygène dans le sang) ; le cuivre (qui stimule le système immunitaire)…

L’igname est également riche en protéines végétales, indispensables au bon fonctionnement de toutes les cellules ; en lipides, anti-inflammatoires et aidant à prévenir les maladies cardio-vasculaires ; en glucides, essentiels à l’énergie ; et en fibres alimentaires, qui aident à bien digérer.

Il faut noter aussi que l’igname apporte environ 116 calories pour 100 g. Une charge glycémique tout à fait modérée.

D’après les recherches, l’igname pourrait également être utilisée comme médicament. Des études sont en cours afin de mesurer avec précision les bienfaits de l’igname sur la santé des hommes. Elle aiderait à lutter contre le stress oxydatif et l’hypercholestérolémie grâce à la diosgénine. Sa richesse en fibres aide à réduire l’absorption de graisse par l’intestin et facilite le transit intestinal. L’igname est aussi source de protéines capables de réduire la tension artérielle.

Et ce n’est pas tout : L’igname aiderait aussi à éliminer les vers intestinaux ; à atténuer les brûlures et maux d’estomac.

Voilà d’excellentes raisons d’en consommer, n’est-ce pas ?