Le niébé, ce haricot magique !

0
1524

En ce moment, bon nombre des produits vivriers que nous consommons habituellement sont en hors saison. Leur présence sur les étals de nos marchés se raréfie. Ce qui les rend relativement chers. Alors pourquoi ne pas se rabattre sur le niébé ? Surtout qu’il est accessible et surtout reconnu pour avoir de grandes qualités nutritionnelles.

Jugez-en vous-même !

Le niébé aussi appelé dolique à œil noir, ou pois à vache est une variété de haricot. Il est de forme ovale avec une sorte d’œil au beurre noir. D’où son surnom anglais « black-eyed pea », qui rappelle le célèbre groupe de Hip-hop américain Black Eyed Peas. On en trouve de diverses espèces : le rouge, le blanc crème, le noir, le brun, etc.

LES QUALITES NUTRITIONNELLES DU NIEBE

Il a une grande valeur nutritive. Son apport important en protéines, fait plus du double de la plupart des céréales classiques. Sa teneur en protéines varie entre 20 à 30 % et il contient 2 % de lipides, le restant étant constitué de glucides, de minéraux et d’autres nutriments. Il contient presque toutes les vitamines et minéraux essentiels, y compris la vitamine A, B1, B2, B3, B5, B6, C, fer, potassium, magnésium, calcium, sélénium, sodium, zinc, cuivre, phosphore, etc. Il contient également de l’acide folique dont  l’importance chez les femmes enceintes pour la lutte contre la malformation du nouveau-né n’est plus à démontrer.

COTE CUISINE

À l’Ouest-Cameroun, les graines de cornille s’appellent koki (gâteau de haricot). Pour les consommer, on les pèle et on les fait cuire avec des épices et de l’huile de palme pour produire une soupe épaisse. Cette soupe est emballée dans les feuilles de bananier ou d’aluminium et cuite à la vapeur jusqu’à ce qu’elle durcisse pour être consommée accompagnée avec de manioc, d’igname ou de banane plantain.

Le niébé a une saveur légèrement sucrée et son temps de cuisson est d’environ 40 minutes. On fait donc avec des soupes et des galettes. Le niébé entre aussi dans la composition de nombreux de ragoût de viande et daube.  On peut en faire aussi des accras très prisés en Afrique de l’Ouest.

COTE BEAUTÉ (OUI, OUI)

Excellente source d’antioxydants, le niébé est ainsi très efficace pour la santé de nos cheveux. Il stimule leur croissance. Si vous perdez fréquemment vos cheveux, l’augmentation de votre consommation de niébé peut vous aider à lutter contre, de manière significative.

La teneur élevée en protéines du niébé fait qu’il est également très bon pour notre peau. Il accélère le processus de réparation de la peau et aide à la garder en bonne santé.

QUELQUES ASTUCES DE GRANDS-MÈRES

Sur le plan traditionnel, les feuilles et les graines s’emploient en cataplasme pour traiter certaines infections de la peau. Pour traiter les maladies dentaires, on se sert des feuilles mâchées. Des graines de niébé carbonisées puis réduites en poudre sont appliquées sur les piqûres d’insectes. Et c’est efficace !

Une petite recette ? C’est par ici