Une astuce que tous les ménages devraient connaître !

0
25251

Le réfrigérateur n’est pas toujours la meilleure option pour certains produits qui ne supportent pas bien le froid et l’humidité. Alors pour conserver toute la fraîcheur de vos produits, nous vous proposons une méthode incroyable !

Quand on rentre du marché, le premier acte que nous posons est soit de ranger les aliments au réfrigérateur ou de les laisser quasi à l’air libre sur le plan de travail. 

Pourtant, depuis plusieurs années, une technique qui permet de conserver les fruits et légumes jusqu’à 10 fois plus longtemps.  L’invention ne date pas d’aujourd’hui. On en retrouve des traces en Égypte 2500 ans av. J.-C. et dans la Vallée de L’Indus 3000 ans av. J.-C.

Il s’agit du « frigo du désert ». On l’appelle la matka en Inde, le botijo en Espagne, le uphisi en Afrique du Sud ou encore la garba au Mali.

C’est un dispositif sans électricité qui est composé de deux pots en terre imbriqués l’un dans l’autre, basé sur le principe de l’évaporation. En pratique, et dans de bonnes conditions, on peut observer des chutes de température de l’ordre de 5°C à 20°C !

Comment fabriquer votre frigo du désert ?

C’est simple. Vous avez besoin de :

  • Deux pots en terre cuite non vernis : un grand pot et un pot suffisamment petit pour entrer facilement dans le premier en laissant un espace de plusieurs centimètres entre les deux
  • Du sable
  • De l’eau
  • Un tissu en coton
  • De l’argile, des bouchons en liège( par exemple ceux des vins bouchés) ou tout autre matériau imperméable
  • Un thermomètre pour surveiller la température (facultatif)

Le « frigo du désert » doit être placé dans un endroit sec et aéré.

Par exemple, la tomate à l’air libre qui pourrit à partie de deux jours ,pourra être conservée pendant 20jours dans le frigo du désert et le gombo qui pourrit après 4 jours pourra durer 17 jours.

Belle méthode pour conserver également nos produits de saisons encore un peu plus, n’est-ce pas ?

Marie-Emile K.