L’utilisation du gaz butane comme carburant: attention,danger!

0
191

Le gouvernement ivoirien a interdit l’utilisation de gaz butane comme carburant dans les véhicules personnels et transports en commun, sur toute l’étendue du territoire national, pour la sécurité de la population, dans un communiqué.

Le butane qui est subventionné par l’Etat est essentiellement utilisé soit pour la cuisine dans les ménages, ou le chauffage domestique.

Malgré l’interdiction de l’emploi du butane comme carburant, certains transporteurs s’obstinent à l’utiliser encore.Une disposition dont le respect semble être un chemin de croix pour les automobilistes. L’unique raison apparente est sa rentabilité face au gasoil généralement utilisé dans les transports en commun et les véhicules personnels en Côte d’Ivoire. La bonne question est de savoir : Que sommes-nous prêts à sacrifier pour quelques francs CFA en plus ?

Les conséquences sont pourtant multiples. A titre d’exemple, celui qui circule avec un taxi à gaz pendant au moins une année, a une santé fragile. Le conducteur respire l’odeur du gaz et celui qui conduit un véhicule à gaz butane, lorsqu’il parle avec vous tout de suite, vous allez voir que tout ce qu’il fait sortir, c’est du gaz carbonique. Il y a aussi le fait que tous les véhicules à gaz ont les moteurs irrécupérables.

Une voiture avec une bonbonne de gaz installée comme carburant, en feu en Tunisie

Si nous devons utiliser le gaz butane à d’autres fins que les ménages, nous disons que c’est une pratique à bannir. La loi 92 portant répression des fraudes en matière de stockage et distribution des produits pétroliers est pourtant claire. Quiconque va contre cette loi s’expose à des poursuites pénales, allant de 100 000 à 500 000 CFA et d’un mois à un an d’emprisonnement, selon l’ampleur du dégât.