Les quatre outils du consommateur averti !

0
101

Pas toujours facile de s’y retrouver dans les méandres des supermarchés, des marques et des nouveaux produits et services. En effet, face aux multiples sollicitations, il est important que les consommateurs que nous sommes adoptions de bons réflexes afin de ne pas tomber dans certains pièges. A quoi un consommateur averti doit-il faire attention ? Eléments de réponse.

Passage en revue de quatre outils du consommateur averti.

CONNAITRE SES DROITS

Un consommateur averti est d’abord quelqu’un qui connait ses droits pour se protéger des pratiques abusives de toutes sortes. Et en matière droit de la consommation, rien de mieux que la Loi n°2016-412 du 15 juin 2016 relative à la consommation. Cette loi appelée communément « Code de la Consommation » réglemente le domaine de la consommation et facilite la protection du consommateur contre les pratiques commerciales inéquitables, restrictives, préjudiciables et abusives.

Le Code de la consommation est composé de 4 Livres (grandes parties). Le Livre 1 a trait à l’information que tout vendeur ou prestataire de services doit fournir au consommateur avant toute forme d’engagement et de contrat. Le Livre 2 est consacré à la conformité et sécurité de tout produit et service, aux normes de qualité homologuées. Le Livre 3 est lui, relatif à l’endettement et traite aussi bien du crédit à la consommation que du crédit immobilier. Le Livre 4 quant à lui, se rapporte aux structures de défense des consommateurs. Mine d’or pour les consommateurs, n’hésitez donc pas à le consulter régulièrement. Il est disponible et téléchargeable sur le site Internet du Ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME.

S’INFORMER AVANT D’ACHETER

Un produit vous plait ? Une envie de tester un nouveau service ? Informez-vous d’abord avant de vous décider. Comment ? Lire attentivement toute la documentation liée au bien ou au service que vous désirez acquérir. Pour cela, n’hésitez pas à visiter le site internet du vendeur ou du service concerné. Mais également consultez les plateformes en ligne pour bénéficier des retours d’expériences des autres consommateurs. Cela peut grandement vous aider dans vos choix !

Plateforme populaire, le groupe Facebook « Un consommateur averti en vaut deux » (UCAEVD) compte à ce jour 235 263 membres. Ce groupe en ligne se propose d’offrir à ses membres la possibilité de noter positivement ou négativement les produits et services commercialisés sur le marché ivoirien. Grace aux nombreux retours d’expérience des consommateurs postés chaque jour, UCAEVD est devenu l’allié incontournable des consommateurs.

GARDER LES PREUVES D’ACHATS

Il est impératif de conserver tout ce qui est facture, contrat et autres documents relatifs à la garantie du produit. C’est uniquement grâce à ces éléments que vous pourrez prouver l’effectivité de votre achat. Cela facilitera un éventuel retour et vous aidera à faire valoir vos droits en cas de problème.

Renseignez-vous également auprès du vendeur sur les conditions d’échange et de remboursement.

SAVOIR SE DÉFENDRE

Une action en justice en cours contre le fournisseur du bien ou du service que vous envisagez d’acheter ? Un mot d’ordre de boycott lancé contre les produits d’une enseigne qui ne respecte pas les droits des consommateurs ? Pour le savoir, prenez attache avec une association de consommateurs. En effet, les groupements de consommateurs ou associations de consommateurs sont des organisations qui peuvent s’avérer utiles lorsqu’on veut être un consommateur averti. Les associations de consommateurs peuvent également vous assister en cas de litige avec un commerçant ou un fabricant de produit suite à un mauvais achat effectué.

Pour connaitre la liste des Fédérations d’associations de consommateurs et identifier celle qui est la proche de chez vous, rendez-vous sur le site internet ou la page Facebook du Conseil National de

Lutte contre la Vie Chère (CNLVC).